Commemoration

Autres monuments

Le Parc Mémorial Australien

Fromelles, sur les hauteurs des vestiges d’un bunker allemand, est érigée la statue du sergent australien Fraser portant sur ses épaules un de ses camarades blesses lors de la bataille de Fromelles. Ce courageux sergent porta secours a ses compagnons gisant sur le Non Man’s Land et lui implorant de l aide ‘Don’t Forget Me Cobber » ! Ce monument honore la solidarité des militaires australiens entre eux lors des batailles de la Grande Guerre.

Cobbers

Cette statue du parc mémorial évoque ce qui s’est passé au lendemain de la bataille du 19 juillet 1916 à Fromelles.
Elle est située sur les vestiges d’un bunker allemand de première ligne, le sergent australien Simon Fraser porte sur ses épaules un camarade tombé lors de l’offensive.
Inauguré en 1998, ce monument symbolise le courage et le sens de la camaraderie des soldats australiens durant la Grande Guerre.

Le calvaire Kennedy

Le capitaine britannique Kennedy tombe le 9 mai 1915 lors de la bataille de la Crête d’Aubers. Il ne fut jamais retrouvé, sa mere qui a perdu 3 de ses 4 fils pendant la Grande Guerre lui fit ériger une croix à l endroit de sa disparition (secteur des Rouges Bancs, Fromelles).

La croix de James Boyle

La croix au Captain James Boyle Mort en héros lors de la bataille de Warneton Le 18 octobre 1914.
Mémorial érigé par sa veuve, resté intact jusqu'en 1998, année où fut malheureusement volé la croix en pierre rose.
Mémorial entretenu par le S.F. Arras. il a subventionné une partie de la nouvelle croix implantée en 2007
Le capitaine James Boyle appartenait au Royal Scot Fusiliers. Lors de la course à la mer, le 18 octobre 1914, son unité reçut l ordre d’attaquer une position d artillerie allemande entre Illies et Herlies. J B fut tué lors des combats et son corps laissé sur le terrain. Quelques jours plus, les allemands ayant repoussé les troupes alliées furent totalement maitres de la Crête d’Aubers. Apres la guerre la dépouille du capitaine JB ne fut jamais retrouvée. Son nom fut alors gravé sur une plaque u mémorial britannique Le Touret édifié pour honorer les soldats dont les corps sont disparus. En 1924, la famille érigea une croix celte a proximité du lieu présumé de son décès, le long de la RN 41. Malheureusement le monument fut volé en 1998. Grace à l’action de la municipalité et du cercle historique d’Illies et des descendants de JB, une nouvelle stèle identique à la première, fut installée sur le socle en 2007. L’inauguration à eu lieu en présence de la famille, des autorités, des anciens combattants, des écoles, des associations œuvrant à la mémoire de la Grande Guerre.
Lors de l’inauguration en 2007, des officiels se sont deplaces de tout le Royaume uni ainsi que les descendants de James Boyle. L a contre allée qui longe la RN 41 a été baptisée Chemin de James Boyle à cette occasion.

Le "Battle site garden"

Il y a tout juste cent ans, du 9 au 10 mai 1915, la bataille de la Crête d’Aubers éclatait.
De 12 à 13 000 hommes tués, blessés, prisonniers ou disparus en un peu plus de 24 heures.

Un massacre et un échec. Un épisode sanglant qui ne sera malheureusement pas le dernier puisqu’en effet, un an plus tard, la Bataille de Fromelles sera tout aussi meurtrière.
Fromelles, Aubers et Richebourg, le comité de jumelage de Wadhurst, ainsi que le comité des fêtes de Fromelles se sont associés pour commémorer le centenaire de la bataille de la Crête d’Aubers, ce samedi 9 mai 2015  en mémoire de la dizaine de milliers de morts ; une émouvante cérémonie s"est déroulée  au Mémorial du Touret sur lequel figure les noms de nombreux disparus lors de cette bataille.
Sur les 1 600 Britanniques tués, seuls 181 ont une sépulture à leur nom. « Les restes de beaucoup de soldats sont encore dans les champs qui nous entourent. »
Le Battle Site Garden,  aménagé rue des Sablonnières, à Aubers par le comité de jumelage avec la ville anglaise de Wadhurst , a été inauguré ce samedi 9 mai 2015  en présence des anciens du Royal Sussex Regiment et du Brass Band de Wadhurst qui a interprété pour l’occasion  le Sussex By the Sea, sorte d’hymne officieux du régiment.
Le Battle Site Garden  met en scène l’Histoire de la Bataille de la Crête d’Aubers grâce à un parcours chronologique,  soignement élaboré. « L’histoire se lit dans le sens des aiguilles d’une montre » nous explique Jacques DEHUT, d’Aubers avant la guerre, un paisible village à vocation agricole aux   vingt-cinq soldats venus de Wadhurst qui ont perdu la vie lors de la Bataille et dont les noms  sont  gravés sur une plaque commémorative fixée sur un tronc de chêne du Sussex, deux   bancs offerts symboliquement  par le Royal Sussex Regiment  (le premier à l’occasion du 10ème anniversaire du jumelage Aubers Wadhurst , le second à l’occasion des commémorations du 100éme anniversaire de la Bataille de la Crète d’Aubers) , permettent au visiteur de se reposer aprés la découverte d'une dizaine de panneaux mettant en lumière la mise en place du front, la bataille, la destruction d’Aubers et de son église et la rencontre des destins des villages d’Aubers et de Wadhurst, un paisible village de l’East Sussex.